33507739925_64518229ef_z

Game Jam Lumière – 14 & 15 mars 2015

La Game Jam Lumière en vidéo :

Bob le photon – premier prix
Jeu créé par Thibaut Henin, Marie Latour, Lilian Chevalier, Emeline Lesmanne, Yoan Mieszezak, Lorenzo Piergiovanni

 Le joueur guide un photon pour qu’il traverse une fibre obtique. Comme les photons ne peuvent qu’aller en ligne droite, le joueur trace des miroirs pour guider Bob vers la sortie en utilisant les bonus et évitant les obstacles.

bob_photon

> Jouez à Bob le photon ici !

 

Lummings – deuxième prix

Jeu crée par Germain Shigo, Victor Morello, Daniel Braikeh, Maxence Hammen

Comme son nom l’indique, Lummings est inspiré du jeu « Lemmings ». Les principes de ces deux jeux sont similaires. Le jeu prend place dans un univers en 2D (coupe verticale) et voit un ensemble de petites créatures s’y déplacer sans aucune intelligence. Les périls sont nombreux et le joueur doit tout faire pour les sauver en les guidant vers les portes de sortie.

Là où Lummings se différencie, c’est dans l’intégration des principes de synthèse additive et soustractive de la lumière qui explique pourquoi les objets que nous voyons ont la couleur que nous leur prêtons. Chaque Lumming a une couleur (visible dans ses cheveux). Des portes barrent le passage aux lummings n’ayant pas la composante correspondante. Les portails de sortie ne sont utilisables que si la couleur correspond. Le joueur peut alors placer des zones de colorisation qui modifient la couleur des lummings.

Le tout dans un univers en pixels-art saturé de couleurs pour un jeu d’énigmes sur la couleur.

lummings

> Téléchargez le jeu sur Github

 

Luminus – prix du jury

Jeu crée par Kevin Vennitti, Lisa Rauch, Mathias Salanon, Laure Doucet, Kenza Doukhi

Jeu d’aventure où il faut retrouver les 4 morceaux d’un prisme pour sauver le monde. Des scientifiques fous ont « tout pété », le monde court vers l’obscurité (obscurantisme ?) et le joueur est le seul à pouvoir sauver le monde (et l’Univers).

C’est au nivau du gameplay qu’ils se sont distingués. Le joueur utilise un pion (réalisé avec les imprimantes 3D de la Casemate, et un peu de papier d’aluminium) qu’il place sur l’écran tactile pour éclairer une zone circulaire l’entourant. Avec son doigt, il va pouvoir déplacer ce qui ne l’intéresse pas et trouver des objets utiles, disséminés à travers plusieurs niveaux.

luminus

 

Les autres jeux de la Game Jam lumière :

Euraka ( jeu crée par Fabien Plart, Quentin Guidotti, Chloé Georges-Boutin, Ilyas Jorio)

Sorte de Rogue like où le joueur doit se déplacer dans un labyrinthe dans différentes époques, le joueur ne voyant qu’une partie circulaire autour de lui, le reste demeurant dans l’obscurité.

L’équipe, très ambitieuse, avait prévu la consommation de l’énergie pour maintenir la zone lumineuse, des cases de rechargement, des murs infranchissables, des pièges et des monstres pour corser encore un peu plus la difficulté.

euraka

> Jouez à Euraka ici

Crédits
Les Game Jam Sessions de la Casemate ont pu être initiées grâce au soutien du Programme d’Investissements d’Avenir à travers le programme Inmédiats. Elles se déroulent en collaboration avec des chercheurs de l’Université Grenoble Alpes, du CNRS Alpes, du CEA Grenoble, et/ou du Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI).
Tous les jeux créés dans le cadre des Game Jam Sessions sont diffusés sous licence Creative Commons CC-BY-NC 3.0.