5SENS

1,2,3… 5 sens

L’expo-atelier des 3/7 ans présentée à La Casemate du 7 septembre 2015 au 28 février 2016

Voir, sentir, entendre, goûter, toucher : 5 sens pour découvrir le monde ! Les systèmes sensoriels se mettent en place bien avant la naissance et requièrent diverses stimulations pour s’éveiller, se développer de façon harmonieuse. 1,2,3…5 sens est une exposition dédiée aux publics non-lecteurs pour les aider à s’interroger sur les sens, leur localisation corporelle, leurs fonctions, les liens qui les unissent et de réaliser que leurs sens peuvent aussi les tromper. L’exposition interactive amène par le jeu les enfants à expérimenter, réfléchir, se questionner pour comprendre leur environnement.

Consultez le programme culturel des activités proposées autour de l’exposition :

Le goût
Indissociable de l’odorat, une grande partie du pouvoir discriminatoire attribué au goût est dû à l’olfaction. Les bourgeons du goût, situés dans les papilles permettent de déterminer quatre saveurs : l’amer, le salé, le sucré et l’acide. Dans le goût, entrent en jeu les sensations olfactives, thermiques, visuelles et auditives dont l’enfant a peu conscience. De plus, il dépend essentiellement de « l’univers » familial : identification aux parents (dont la formation du goût dépend d’eux). Plus tard, l’enfant va faire le contraire pour chercher à se différencier (développement de l’identité).

L’odorat
Les capacités olfactives sont relativement modestes chez l’homme par rapport à certains animaux. Cependant, ce sont de très grandes sources d’informations. Notre mémoire olfactive est considérable. Les sensations olfactives semblent étroitement liées à l’émotion. Notre mémoire est très stimulée par ce sens et elle persiste très longtemps. Aujourd’hui, on a plutôt tendance à « chasser les mauvaises odeurs », que l’on remplace par des odeurs synthétiques. L’enfant a parfois comme référence une odeur synthétique avant de connaître l’odeur naturelle. Sa mémoire olfactive se développe peu à peu, et là encore l’éducation joue un rôle. Il lui est parfois difficile (et même chez l’adulte) de décrire l’odeur qu’il ressent (carence en vocabulaire). Il procède alors, par analogie : « c’est l’odeur de la piscine ! ». Le sens de l’odorat s’éduque, s’affine avec la maturation, l’habitude. L’appréciation des odeurs et du goût reste subjective. Sentir c’est découvrir, discriminer les odeurs pour les classer ou les associer.

Le toucher
Les récepteurs du toucher sont répartis surtout à la surface de la peau, et donc du corps, et non plus uniquement sur le visage comme pour les autres organes sensoriels. L’excitation de la peau donne naissance à des sensations tactiles et thermiques ainsi qu’à la douleur et au plaisir. La sensibilité tactile est donc plus étendue que le sens du toucher qui, lui, se concentre au niveau de la main. Toucher : c’est prendre contact. La main a un pouvoir d’information (perception, sensorielle fine), elle reconnaît la forme et l’état : dureté, chaleur, rugosité… d’un objet et de préhension, donc d’exécution. Il paraît important d’amener l’enfant à découvrir un maximum de matières, de les nommer et de lui apprendre à faire des séries, des regroupements, des distinctions,de l’aider à ressentir les multiples sensations tactiles et à traduire le plaisir, le dégoût, la douleur et donc le danger. Il est difficile de vivre sans le sens du toucher qui pallie l’absence d’autres sens.

La vue 
Chez l’être humain en particulier, ce sens a ses limites : il faut obligatoirement la lumière, on voit devant soi et non derrière, on voit mal sur les côtés, l’angle est limité. La vision peut être perturbée par des illusions d’optiques, par des organes visuels défaillants : myopie, astigmatisme, hypermétropie, presbytie, amblyopie.

L’ouïe
L’enfant est baigné dès sa naissance (et même avant) dans un monde sonore important : l’entourage, mais aussi la présence de la télévision, de la radio souvent allumées, ou des bruits extérieurs : voitures, tracteur, scie, marteau-piqueur, etc… Pour autant, l’enfant n’écoute pas forcément ce qu’il entend. Il doit discerner, classer, mémoriser, pour comprendre.

1,2,3..5 sens est une exposition produite par le Forum départemental des Sciences de Villeneuve d’Ascq.

1,2,3... 5 sens

 

Tarifs scolaires : 3€ par enfant et gratuit pour 6 accompagnateurs maximum

 

Ils parlent de nous sur le web :

Blog Au gré des petits petons

Contact

Armelle Chaleon
Animatrice
Contacter