CONFIDENCES

Confidences d’outre-tombe, Squelettes en question

Une exposition présentée au Musée dauphinois à partir du samedi 20 décembre 2014, en partenariat avec le Musée Archéologique Grenoble – Saint-Laurent, La Casemate et l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives).

Affiche 120x176 Confidences MD.inddQue peuvent nous apprendre les morts de leur vie ? Que recherchent les archéologues en exhumant des défunts des siècles passés ? Quelles représentations avons-nous aujourd’hui du squelette humain ? Pour répondre à ces interrogations, archéologues, paléontologistes, paléopathologistes, historiens, biologistes, scientifiques, sociologues et artistes croisent leurs regards dans « Confidences d’outre-to mbe, squelettes en question » ; une exposition innovante composée d’installations numériques inédites.

Des installations numériques inédites créées grâce à la démarche « Living Lab » de La Casemate

Qu’est-ce qu’une démarche Living Lab ?

Une démarche « Living Lab » propose de nouvelles méthodes d’innovation fondées sur une innovation ouverte aux usagers (citoyens, habitants, visiteurs…), la co-création entre des acteurs hétérogènes (usagers, chercheurs, structures culturelles, collectivités, artistes…), et l’expérimentation en grandeur réelle dans les musées, les laboratoires ou l’espace public des villes. L’objectif d’un « Living Lab » est de créer, imaginer, détourner, améliorer, optimiser les innovations en fonction de leurs utilités finales grâce aux retours des usagers ayant testé, expérimenté des parcours ou workshop utilisateurs par exemple.

> Voir toutes les activités du Living Lab culturel de la Casemate.

Pourquoi une démarche Living Lab tournée vers l’archéologie ?

MAG_lightpainted
Séance de créativité « Light Painting » au Musée Archéologique Grenoble – Saint-Laurent (© JADIKAN). Avec ses 1500 squelettes exhumés, la nécropole Saint-Laurent (les premiers mausolées datent du IVe siècle) est un terrain d’études dont les interprétations scientifiques renseignent sur les occupations humaines successives en Isère.

Aux prémices de la réflexion sur l’exposition « Confidences d’outre-tombe », il y avait bien des squelettes en question : les fameux squelettes du  Musée Archéologique Grenoble – Saint-Laurent. De qui s’agissait-il ? Comment ont-ils vécu et de quoi sont-ils morts ? Comment les archéologues peuvent-ils découvrir tous ces renseignements ? Et surtout : comment faire pour présenter au grand public des éléments de réponse à toutes ces interrogations de manière ludique et innovante ? Pour essayer de répondre à ces différentes questions, plusieurs Workshops – ouverts à tous et accueillant des profils variés de participants – ont permis de faire émerger de nombreuses pistes.

squelette_qui_es_tu
Le « Workshop Archéo – Muséographie Créative » en avril 2013, une démarche « Living Lab » pour brainstormer autour des squelettes et de la future exposition.

En avril 2013, un premier atelier a fait émerger plusieurs scenarii possibles pour poser les bases d’une exposition singulière, des réflexions à mi-chemin entre des musées (le Musée Archéologique Grenoble – Saint-Laurent, le Musée dauphinois), et un Centre de sciences, La Casemate.

BAS_archeo
L’installation numérique « Strat’OS », un chantier de fouilles virtuel dans lequel il faut creuser les strates pour faire apparaître des objets et remonter le temps.

 

 

Présentation des installations numériques

Grâce aux différents retours d’expérience des participants au Living Lab « Workshop Archéo – Muséographie Créative » en avril 2013, cinq installations numériques, inédites et innovantes ont pu ainsi être imaginées, créées et vous sont aujourd’hui proposées dans l’exposition « Confidences d’outre-tombe » au Musée dauphinois :

  • Strat’OS : le chantier de fouilles virtuel dans lequel il faut creuser les strates pour faire apparaître des objets et remonter le temps.
  • Profil’OS’cope : la table tactile pour découvrir le profil biologique des individus et résoudre le puzzle du squelette humain. Voir la vidéo
  • OS’Can : le scanner qui fait parler les os. Accidents, maladies, déformations, quels peuvent-être les impacts sur nos os ?
  • Rest’OS : le labo pour identifier l’alimentation d’un individu et comprendre la composition physique de nos os.
  • Mir’OS : le miroir qui révèle notre squelette … Faites bouger et danser vos os, pour une danse pas si macabre !

 

 

Le squelette est porteur d’une grande force allégorique.
Il s’immisce dans la littérature, les beaux-arts, l’art contemporain, le design, la haute couture, la musique, le spectacle vivant… Certaines communautés l’utilisent même comme signe de ralliement. La mort a de beaux restes et entretient avec la vie de curieuses relations !
L’exposition « Confidences d’outre-tombe » croise la présentation d’éléments patrimoniaux issus notamment des collections du Musée Archéologique Grenoble – Saint-Laurent, les réflexions et éclairages anthropologiques, sociaux et culturels menés par le Musée dauphinois autour des thématiques de l’exposition (les rites funéraires, l’organisation sociale des communautés à travers les âges, [K]RÂNES42 la Catacombe artistique…) et la mise en scène d’outils interactifs développés par La Casemate permettant de mieux comprendre les techniques d’investigation scientifique employées en archéologie et en anthropologie.

Un parallèle permanent entre regards réels, symboliques et numériques, qui contribue à renforcer l’immersion et enrichir l’expérience des visiteurs.

 

> Retrouvez les coulisses du projet sur le blog www.echosciences-grenoble.fr/dossiers/digital-bones

bandeau squelette

 

> À découvrir : le webdoc sur l’archéo-anthropologie funéraire réalisé par l’Inrap à l’occasion de cette exposition

ecran webdoc inrap

 

Ils en parlent

 

Partenaires de l’exposition

 

Impression

Avec le soutien de

LOGOS_ INMEDIATS - INVESTISSEMENTS

 

Galerie photos

 

BTN-FLICKR2